Un patch en approche pour fin octobre pour eFootball PES 2020

Suite aux premiers retours, positifs sur le jeu hors ligne et relativement négatifs sur le jeu en ligne, l'équipe de développement de Konami a décidé de réagir assez vite.

Nous venons effectivement d'apprendre qu'un patch est en préparation actuellement pour ajuster, et on l'espère régler, les problèmes de réactivité des joueurs sur le terrain.

C'est via la page facebook des développeurs d'eFootball PES 2020 que nous connaissons les éléments qui seront ajustés. Il y a deux points majeurs.


Réactivité accrue des joueurs suite aux balles perdues

Amélioration de la manière dont les joueurs réagissent aux balles perdues, en veillant à ce qu'ils fassent de leur mieux pour récupérer la possession du ballon.

Cela assurera un jeu plus intéressant dans les duels, que ce soit sur les ailes mais aussi lorsque le ballon est proche ou dans la surface de réparation.

Ajustement et meilleur positionnement de la ligne de défense et de la ligne médiane

Certaines personnes ont souligné qu'il existait un écart entre la ligne de défense et la ligne médiane, ce qui permettait à certains utilisateurs d'abuser de passes rapides vers l'avant pour trouver les attaquants.

Nous avons remarqué que cela donnait lieu à un jeu rapide puisqu'il était possible d'arriver à la surface adverse en quelques passes.

Avec ce correctif, le ballon aura plus de mal à atteindre les attaquants. Par conséquent, la construction du jeu sera plus importante et le rythme devrait donc se rapprocher de ce qu'il se fait dans la réalité.


Le patch est prévu pour Octobre.

Sur le papier, cela devrait régler les interceptions ratées des défenseurs même si cela n'est pas évoqué directement dans la communication.

Il faudra donc tester avant de se prononcer mais au moins, il y a eu une réaction rapide !

Pour ne rien rater de l'actualité d'eFootball PES 2020, nous vous invitons à nous rejoindre sur Facebook et Twitter.

Commentaire : 0

Aucun commentaire pour le moment, vous pouvez être le premier!
Pour commenter cet article :
Connectez-vous Créez un compte